L’acceptation n’est-elle pas de la résignation ?

En thérapie, je propose l’idée d’accepter une situation inconfortable, dans le but de favoriser le changement. L’acceptation est le premier pas à faire pour pouvoir mobiliser toute son énergie et ses ressources.  La première réaction des personnes est souvent : « Si j’accepte la situation ça veut dire que je me résigne ou que je dois subir ?! ». Le but n’est évidement pas de subir une situation mais bien au contraire de pouvoir faire en sorte d’essayer de trouver les ressources pour en sortir.

La non acceptation d’une situation,

va créer un conflit entre l’intérieur de moi et l’extérieur. Celui ci engendre une dépense d’énergie inutile et inefficace. Tout notre attention va être alors focalisée sur le fait de ne pas accepter ce qui vient à nous. Nous allons rouspéter,  trouver ça injuste, anormal, etc…Cette réaction peut être légitime pendant un moment mais il est très important de ne pas rester la dedans et de passer dans l’acceptation.

L’acceptation,

permet de diriger notre énergie et notre attention sur comment mobiliser mes ressources. L’objectif étant d’essayer de changer cette situation ou de simplement l’accepter si je ne peux pas la changer. On passe donc d’une attitude passive à une attitude active. Il n’est donc pas question de subir, mais bien au contraire d’agir.

C’est la même chose pour nos émotions. L’idée est simplement de les accueillir, de les accepter et de les laisser passer. Si je n’accepte pas mon émotion, et que j’essaie de la refouler ou de la bloquer, je crée une tension (psychique et corporelle). Il y a un conflit entre une partie de moi qui aurait besoin d’exprimer une émotion et une autre qui dit « non, non pas question, on garde, on prends sur soi, on est fort !  »

Chaque fois que nous n’acceptons pas, nous créons un conflit, une tension, un mal être qui nous empêche une résolution.

Chaque fois que nous acceptons, nous nous mobilisons dans l’action. La question est alors : « De quoi j’ai besoin pour changer cela », « puis-je le changer ? » , »le changement de cette situation dépend il de moi ? »

Apprenons donc à accepter, pour plus de mieux être, de sérénité, de paix, d’harmonie et d’équilibre.

Bon entrainement à tous  !

Merci pour votre lecture et prenez soin de vous 😉

Valérie

 

CONNEXION